Hantise Antiquités
7, Boulevard Alphonse David
13600 Ceyreste
N°TVA :

Ary Jean Léon Bitter 1883- 1973 Né à Marseille et décédé à Paris. Grand sculpteur animalier, Ary Bitter maîtrisait diverses techniques artistiques telles que le dessin (encre, fusain...), la peinture, la sculpture en plâtre, en pierre, en bronze, en terre cuite, mais aussi en biscuit et en grès. Inscrit aux Beaux Arts de Marseille dès 1895, il sera ensuite l' élève d' Emile Aldebert puis de Jules Coutan (à partir de 1913). En 1900, il obtient son premier prix aux Beaux Arts en sculpture, et en 1901, une mention en sculpture, et une autre en dessin. Après avoir obtenu une bourse de la ville de Marseille en 1902, il entre à l'Ecole Nationale des Beaux Arts en sculpture, dans l'atelier d'Ernest Louis Barrias.En 1906, il est définitivement admis à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts . En 1910, il obtient une mention honorable avec l'oeuvre l'Enfant au chevreau, sculpture en plâtre, et remporte le premier prix du concours Chenavard. En 1911, il remporte le prix Lemaire. En 1912, celui de la fondation Stillman, et expose pour la première fois au Salon des Artistes Français. Il y exposera jusqu'en 1939. En 1913 il y obtient une médaille de bronze, et réalise une Fontaine de la ville de Nantes. En 1921, il obtient la médaille d'argent. La même année, il réalise le monument aux morts de Sanary-sur-Mer en pierre et en bronze, et ceux des cimetières de St Louis en pierre, et St Jérôme en bronze, dans sa ville, Marseille.En 1923, il crée sa première mascotte automobile pour la voiture personnelle de Mme Louis Renault, une Renault 40cv une Mouette en vol. En 1924, il obtient la médaille d'or au Salon des Artistes Français. En 1925, il expose aux côtés de Georges Guyot, Paul Sylvestre, Maximilien Fiot, et Roger Godchaux à la galerie Susse du Boulevard de la Madeleine. Passionné par les animaux, il les représente à la perfection dans de nombreux dessins au crayon, à l'encre, au fusain, ou encore avec de la gouache. On connaît de lui des représentations d'éléphants, de buffles, de lions, d'oiseaux, de chevaux, de chevraux... La même année, il obtient un contrat avec les Fondeurs Editeurs Susse et une trentaine de ses oeuvres seront éditées pendant l'entre-deux- guerres. En 1926, il participe à la décoration de la gare St Charles de Marseille en réalisant le groupe en marbre Lion et enfant, qui trône en haut de l'escalier. Cette sculpture laisse apparaître derrière elle de profil, la Cathédrale "Bonne Mère", si chère aux Marseillais. En 1927, il expose à nouveau au Salon des Artistes Français, avec une statue en bronze Chloé allongée. En 1931, il expose au Salon des Artistes Français, une Diane Chasseresse en bronze.En 1932, il est fait Chevalier de la Légion d'Honneur, et est déclaré "hors concours" au Salon des Artistes Français avec sa sculpture en bronze Cajolerie . En 1935, il y expose Léda et le Cygne. En 1937, on lui décerne à nouveau une médaille d'or à l'Exposition Internationale des Arts et des Techniques de Paris. Il expose alors aux côtés de Bouraine au Palais de la Céramique, et aux côtés de Georges Guyot, Maximilien Fiot , Paul Sylvestre au Palais du Métal. Un diplôme d'honneur lui est décerné à l' Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts. En 1938, il réalise 10 terres cuites pour le Musée Hector Berlioz. En 1940, il réalise 3 griffons pour la décoration d'une fontaine à Pithiviers. En 1949, il réalise un monument à la mémoire d'Edmond Rostand à Cambo-les- Bains.

Vous êtes intéressé par ce produit ? Laissez-nous vos coordonnées pour être recontacté par nos services.

Nom *

Prénom *

Société *

Code postal *

E-mail *

Téléphone *

* Veuillez remplir tous les champs obligatoires

Pas d'infos supplémentaires
Article(s) similaire(s)

Vous pourriez également être intéressé par les produits suivants :

Top